Génaht

De Paris by Night
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


modifier Les clans
Camarilla :
Les Toréadors - Les Ventrues - Les Brujahs - Les Caïtiffs - Les Malkaviens - Les Nosferatus - Les Tremeres - Les Gangrels
Indépendants :
Les Gargouilles - Les Giovanni - Les Ravnos - Les Salubri - Les Assamites - Les Suivants de Seth
Sabbat :
Les Lasombras - Les Tzimisce
Génaht
Génaht.jpg
Sire Philippe Lassal
Clan Gangrel
Génération 8
Statut Primogène
Secrets D
Surnom Le Primogène en guenilles
Faiblesse oreilles de loup
Secte indépendant
Nature visionnaire
Attitude Bon vivant
Année d'étreinte 1820
Année de naissance 1750
Âge apparent 60 ans

Vertus

Conscience 4
Maîtrise de soi 2
Courage 5
Humanité 9
Volonté 7
Disciplines

Discipline de clan Animalisme 5
Discipline de clan Métamorphose 5
Discipline de clan Endurance 3

Vie mortelle

A la lisière de la forêt de fontainebleau vivait un vieil ermite. Il avait fui la société humaine, qu’il estimait aveugle et turbulente, afin de vivre paisiblement dans le soleil de la Création. Chaque jour était une nouvelle bénédiction du seigneur, que Génaht remerciait par une prière à l’aube et au crépuscule à tous les saints. Il ne manquait jamais d’enthousiasme pour honorer chaque instant de la Création, chaque arbre, chaque animal et jusqu’à la moindre mousse découverte à l’ombre des fougères. Dans le sillage de saint François d’Assise, son perpétuel excès de joie le tenait à l’abri de la sourde colère qu’il nourrissait contre ses frères humains. Ce sentiment, en effet, resurgissait chaque fois qu’il parcourait les campagnes et jusqu’aux portes de la ville de Paris : voyant s’étendre au fur et à mesure les artefacts humains, il comprenait que ce processus empirerait à l’infini.

Étreinte

Chaque saison, un cavalier impassible venait lui rendre visite à la nuit tombée. Chose étrange, Génaht appréciait particulièrement sa compagnie. Le visiteur semblait emprunt de la même philosophie que l’ermite et partageait ses craintes sur l’évolution sociale à venir. Vint alors la nuit du solstice d’hiver et la révélation de quelques secrets… Génaht accepta l’Etreinte qui devait marquer le début de sa croisade contre la cité.

Non-Vie

Sa nouvelle jeunesse et sa passion de la faune nocturne préservèrent son enthousiasme humain. Le fait d’être dénigré par une majeure partie de la cour vampirique, lors de ses rares apparitions, ne le dérangeait pas. Au contraire, il était amusé des frasques inutiles de ses congénères, contre lesquelles, son Sire l’avait mis en garde. Celui-ci disparut durant la 1ère guerre mondiale.

Génaht devint alors naturellement le Primogène du clan Gangrel, « le Primogène en guenilles » comme le surnomma le Prince. Les choses alors, commencèrent à se compliquer. Déjà, son espace vital se rétrécissait. D’une part, sa nature de Vampire, l’avait obligé à fuir les étendues hantées par les lupins. D’autre part, les artefacts humains croissaient sans cesse, l’obligeant à accepter la structure de la ville et son aura tourmentée. Comme il a parcouru, durant tout le siècle, la région parisienne, il fut le témoin naturel de la construction des cités ouvrières des années soixante. Depuis lors, les cités s’étant multipliés, sa haine du Prince, qu’il tient pour personnellement responsable de tout cela, ne cesse de croître.

Méprisé pour ses manières vives à la Cour, ne supportant plus son rôle honorifique de Primogène qui le confinait à l’impuissance, Génaht imitant l’ensemble du clan Gangrel, a quitté récemment la Camarilla. Il y reste cependant une figure connue. Il continue de son côté sa croisade contre la ville, avec ses faibles moyens et les partisans qu’il trouve ici et là. Par ailleurs, la nécessité de s’adapter à la ville et au 20e siècle font parfois remonter en lui, une Frénésie incontrôlable. C’est pourquoi qu’il possède deux belles oreilles de loup qu’il est obligé de dissimuler sous un lourd bonnet, en toute saison. Sa colère, il l’évacue par sa jovialité de tous les instants. C’est ainsi qu’on le rencontre courant tout nu dans les parcs, en plein hiver, ou dansant la gigue sur les boulevards jurant à tue-tête par Saint François ou par Saint Marc.

Caractéristiques

  • Clan: Gangrel
  • Sire: Philippe Lassal
  • Nature: visionnaire
  • Attitude: Bon vivant
  • Génération: 8e
  • Etreinte: 1820 (né en 1750)
  • Age Apparent: 60 ans
  • Physique: Force 3, Dextérité 4, Endurance 4
  • Social: Charisme 4, Manipulation 2, Apparence 1
  • Mental: Perception 5, Intelligence 4, Astuce 4
  • Talents: Comédie 2, Bagarre 4, Esquive 4, Subterfuge 1, Empathie 2, Conn. rue 4, Chant 2, Dénichage 4, Manche 3
  • Compétences: Survie 4, Furtivité 3, Animaux 4, Vigilance 4, Etiquette 1, Herboristerie 4
  • Connaissances: Occultisme 2, Théologie 2, Conn. Paris 3, Investigation 2, Politique 1
  • Disciplines: Animalisme 5, Métamorphose 5, Présence 3, Célérité 3, Endurance 3, Puissance 2
  • Historique: Contact 1, Allié 5, Influence 1
  • Vertus: Conscience 4, Maîtrise de Soi 2, Courage 5
  • Humanité : 9
  • Volonté : 7

Notes

Génaht a quitté la Camarilla dans laquelle il n’avait plus rien à faire. Il cherche à préserver la meilleur entente possible avec les autres Gangrels, qui en ont fait autant. Il apprécie l’Archons Gangrel resté à la Cour, dont la stratégie politique force son respect.

Image

Un vieux SDF chauve, à la longue barbe, et dont le visage ridée dénote avec la carrure massive.

Conseil d’interprétation

Vous êtes toujours jovial, vous ne tenez pas en place et vos manières sont rudes et souvent brutales.

Havre

Les parcs ou les zoo en général, parfois une vieille maison abandonnée en lointaine banlieue Est.

Secret

D

Influences

Il a crée un réseau de solidarité parmi les SDF de la banlieue parisienne qui lui permet d’être tenu au courant de toutes sortes de faits plus ou moins utiles, découvert au hasard de leurs errances. Il a d’autre part, de nombreux contacts chez les militants écologistes qu’il rudoient souvent pour leur passivité. Il est ainsi devenu la mascotte d’un jeune groupe de militant qu’il pousse à l'action.

Il connaît naturellement tous les parcs de la région, et est une figure célèbre de la population nocturne qui les fréquentent. Parmi les Vampires, il est apprécié des non-vivants de la périphérie, auxquels il vient souvent en aide. Il est bien connu des Anarchs mais fait la guerre à ceux qui se servent des humains comme quantité négligeable.

Préoccupations actuelles

Désamorcer les tensions entre tous ceux qui sont en marges de la société vampirique, faire des baignades nocturnes avec Satomé dans la Seine, amener les humains à festoyer plus souvent dans les parcs et les zoos la nuit, virer les vigiles de ces mêmes parcs et zoos, arpenter les forêts abandonnées par les Lupins, faire la nique aux promoteurs immobiliers...