Pascal Guyodt

De Paris by Night
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


modifier Les clans
Camarilla :
Les Toréadors - Les Ventrues - Les Brujahs - Les Caïtiffs - Les Malkaviens - Les Nosferatus - Les Tremeres - Les Gangrels
Indépendants :
Les Gargouilles - Les Giovanni - Les Ravnos - Les Salubri - Les Assamites - Les Suivants de Seth
Sabbat :
Les Lasombras - Les Tzimisce
Pascal Guyodt
Pascal Guyodt.jpg
Sire Henri Ellard
Clan Brujah
Génération 7
Statut Primogène
Secrets B
Surnom aucun
Faiblesse N/A
Secte Camarilla
Nature Fanatique
Attitude Dirigeant
Année d'étreinte 1662
Année de naissance 1620
Âge apparent 50 ans

Vertus

Conscience 4
Maîtrise de soi 5
Courage 3
Humanité 7
Volonté 9
Disciplines

Discipline de clan Présence 6
Discipline de clan Puissance 3
Discipline de clan Célérité 2

Vie Mortelle

Pascal était un prêtre de campagne qui défendait la cause des paysans les plus pauvres contre le clergé et la noblesse. Sa doctrine radicale personnelle l'amena à prendre la tête d'émeutes paysannes. Il fut finalement défroqué et excommunié. Sa colère, ce jour là, l'amena à maudire Dieu et fouler du pied les objets rituels.

Étreinte

Son futur sire, Henri Ellard estima alors qu' il avait atteint la maturité suffisante pour le passage… Il considérait Pascal, en tant qu'humain, comme un enfant prédisposé, qu'il se devait d'éduquer, inspiré de la doctrine des rois philosophes. Henri, ayant ses entrées dans les facultés parisiennes du dix-septième siècle, eut un formidable support textuel pour lui enseigner théologie, droit, histoire et philosophie. La jeunesse vampirique de Pascal se prolongea jusqu'à la fin du siècle. Se considérant comme élu pour accomplir une vaste tâche, il étudia assidûment.

Non-Vie

Néanmoins, il profitait de ses moments de liberté pour aller tourmenter des individus de la noblesse et du clergé. Arriva alors le siècle des Lumières, qui annonçait l'espoir d'une ère nouvelle. Il y participa activement avec d'autres compagnons Brujahs et fut naturellement impliqué dans la Révolution Française. Le mouvement révolutionnaire Brujah échoua, le Pouvoir tombant aux mains des Toréadors, et le sire de Pascal, principal instigateur de l'insurrection fut détruit par le clan Ventrue.

Avec les Brujahs survivants, Pascal prêta le Serment du Roi Décapité, doctrine insurrectionnelle qui solidarise les membres du clan autour d'une Coterie du même nom. C'est à partir des travaux de cette Coterie que furent menées les révolutions parisiennes du 19e siècle (néanmoins d'autres Vampires, à différents niveaux, prirent part à ces soulèvements). Après l'échec de la Commune, Pascal reprit ses travaux philosophiques, prenant quelques distances avec le concept d'insurrection armée permanente. En fait, il n’avait plus envie de sacrifier la donnée humaine à la vérité Brujah.

Durant le vingtième siècle, il préféra laisser l'action aux Brujahs iconoclastes, les manipulant aisément. Au point de vue des idées, il prit position de manière virulente et favorisa les mouvements de pensées anti-capitalistes. Il sentit, dès les années 70 l'échec à venir des régimes communistes et recentra ses travaux sur les philosophes de l'époque. Sa réflexion, axée sur la synthèses des contradictoires évacue l'idée de prise de partie et d'actions directes. En fait, il a passé le siècle à analyser les échecs passés et décortiquer les mécanismes de Pouvoir et de manipulations vampirique à Paris. A présent, il a appris beaucoup de la position et de la puissance de chaque clan. Ses volontés sont toujours de prendre le Pouvoir, mais il sait se montrer patient. L'attente est le mot d'ordre qu'il a imposé au Serment du Roi Décapité. Pour beaucoup de Caïnites, Pascal comme sa Coterie, ne représente plus une menace contre le Pouvoir, et c'est justement ce que le Brujah aime laisser croire.

Sur un plan personnel, sa philosophie est naturellement marquée par la nuit. Il a développé une doctrine ascétique du tout à la fois aux penchants bestiaux de sa nature vampirique et à la condamnation de la société de consommation. Dans l'esprit du Brujah, cette doctrine représente les bases d'une éducation des masses humaines. Il aime tout particulièrement la développer lors de débats philosophiques improvisés dans les cafés de la capitale. Mais sa tendance à monopoliser la parole fait souvent échouer ce genre de manifestations. En effet, les discours sur la vérité passent par la définition de chaque concept, eux-mêmes souvent sujets à polémique. Ainsi, Pascal peut monologuer des heures si personne n'arrive à l'interrompre. D'ailleurs, les membres du Primogènat évitent de lui laisser la parole. Il est vrai que le Brujah cultive cet aspect, qui lui permet de passer pour un vieil utopiste un peu dérangé et inoffensif à la Cour.

Caractéristiques

  • Clan : Brujah idéaliste
  • Sire : Henri Ellard (Léonide)
  • Nature : Fanatique
  • Attitude : Dirigeant
  • Génération : 7e
  • Etreinte : 1662 (né en 1620)
  • Age Apparent : 50 ans
  • Physique : Force 4, Dextérité 2, Endurance 4
  • Social : Charisme 6, Manipulation 5, Apparence 2
  • Mental : Perception 3, Intelligence 6, Astuce 4
  • Talents : Comédie 2, Bagarre 2, Esquive 1, Commandement 2, Empathie 2, Subterfuge 5, Conn. Rue 1
  • Compétences : Etiquette 2, Conn. Paris 3, Mêlée 1
  • Connaissances : Finances 1, Droit 3, Linguistique 3, Occultisme 2, Politique 4, Philosophie 6, Histoire 3, Théologie 3, Investigation 3
  • Disciplines : Présence 6, Puissance 3, Célérité 2, Endurance 2, Domination 2, Augure 3
  • Historique : Contacts 4, Troupeau 4, Influence 3, Servants 1
  • Vertus : Conscience 4, Maîtrise de soi 5, Courage 3
  • Humanité : 7
  • Volonté : 9

Notes

Pascal affectionne les balades solitaires dans les centres historiques de la capitale. Il a toujours une multitude d’anecdotes à raconter à ce propos aux Vampires qu’il rencontre au grès de ses errances. Chose étrange, il est alors tout à fait prêt à écouter réellement celui qui partage son engouement.

Image

Un quinquagénaire solidement bâti, à l’attitude vestimentaire à peine négligée, style prof de fac encore sportif pour son âge.

Conseil d’Interprétation

Vous noyez vos interlocuteurs d’un flot de paroles ininterrompues sur le ton approprié du contenu de votre discours. Il vous arrive, parfois, de vous taire, en ponctuant votre phrase final d’un non interrogatif (accompagné du mouvement de sourcil gauche adéquat) afin de solliciter l’approbation de votre entourage. Lorsqu’enfin on peut vous répondre, vous n’écoutez pas: vous connaissez déjà la réponse.

Havre

Actuellement un appartement du 9e arrondissement. Mais Pascal dispose aussi d’un somptueux pavillon dans la région parisienne sud.

Secret

B

Influence

D’un point de vue humain, Pascal a de larges influences politiques (gauche), universitaires et syndicales, qu’il utilise pour contrecarrer les impulsions des Toréadors et des Ventrues dans la politique humaine. Chez les Vampires, Pascal dispose toujours d’une tranche de partisans Brujahs Iconoclastes.

Intérêts actuels

pascal attend qu’une crise politique Caïnite ébranle les fondements du Pouvoir. Les nombreuses tensions qui animent la Cour, que le Brujah entretient tant qu’il peut, rendent d’ailleurs probable ce genre d’événements. Dans cette optique, il cherche à gagner la confiance des Gargouilles, dont le soutien, en terme de force de frappe, pourrait s'avérer décisif.