Jacques Tardieu

De Paris by Night
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


modifier Les clans
Camarilla :
Les Toréadors - Les Ventrues - Les Brujahs - Les Caïtiffs - Les Malkaviens - Les Nosferatus - Les Tremeres - Les Gangrels
Indépendants :
Les Gargouilles - Les Giovanni - Les Ravnos - Les Salubri - Les Assamites - Les Suivants de Seth
Sabbat :
Les Lasombras - Les Tzimisce
Jacques Tardieu
Jacques Tardieu.jpg
Sire Obakar
Clan Gangrel
Génération 9
Statut 3
Secrets C
Surnom
Faiblesse
Secte Camarilla
Nature Visionnaire
Attitude Architecte
Année d'étreinte 1927
Année de naissance 1898
Âge apparent la trentaine

Vertus

Conscience 4
Maîtrise de soi 4
Courage 3
Humanité 6
Volonté 7
Disciplines

Discipline de clan Animalisme 5
Discipline de clan Endurance 3
Discipline de clan Protéisme 1

Vie Mortelle

Né d’une famille de riches colons dans les plaines du Congo, Jacques fut bercé très tôt aussi bien par les histoires que sa mère lui racontait sur l’Europe, qu’il ne connaissait que par les cartes postales et par les contes africains narrés par les villageois, lorsque avec son père, il partait pour de longues chasses à travers la Brousse. Pour le jeune homme, il n’existait aucune dichotomie entre ces deux univers. Simplement, chaque communauté avait ses rites qu’il convenait de suivre en leur sein. En conséquence, lorsque, suite au décès de son père il fut contraint de reprendre la plantation, il s’appliqua du mieux qu’il le pouvait à respecter les croyances de ses employés, allant même jusqu’à abandonner le fusil pour les armes traditionnelles lorsqu’il chassait avec eux. Ce comportement, s’il lui valut une énorme popularité dans la communauté noire, lui valut le mépris, voire la haine de bons nombres d’autres coloniaux, ne comprenant pas comment un fils de bonne famille pouvait se prêter à ce qu’ils considéraient comme des rites de sauvages.

La situation s’envenima encore lorsque Jacques exprima publiquement son refus de laisser les prêtres missionnaires convertir les villages existant dans ses terres. Ce coup d’éclat lui valut non seulement un ostracisme quasi complet du reste des colons, mais également l’attention du Marquis d'Aladert, arrière petit infant de Pierre Emmanuel, envoyé en Afrique afin de veiller aux intérêts des Ventrues parisiens. Tirant la plupart de ses convictions et de ses influences du catholicisme, l’Ancilla prit très mal que ses volontés d’expansion (on disait alors civilisation) soit flouées par un vulgaire humain, et entreprit alors de monter une expédition en vue de convertir de façon musclée la population locale.

Étreinte

Averti par ses employés qu’un étranger venait semer, de nuit, la zizanie dans les villages, Tardieu empoigna son fusil, et partit à la recherche de la troupe, qu’il ne mit pas longtemps à rattraper. Le problème principal étant que le Marquis n’était absolument pas enclin à discuter des libertés individuelles avec un jeune qu’il considérait comme ayant dévié du droit chemin. Jacques n’avait pas eu le temps de réagir, que le Vampire, d’un geste dédaigneux de la main, donna l’ordre à ses goules d’ouvrir le feu. Cependant, Jacques n’était pas le seul individu à avoir pris ombrage des déprédations causées par le Ventrue et Obakar, un Gangrel africain, pistait également le convoi. Et la tentative de discours de Tardieu sur la liberté individuelle et la culture africaine non seulement l’avait impressionné, mais lui avait également permis de se glisser derrière l’arrogant Vampire. Lorsque Jacques se réveilla, il était seul au milieu de cadavres et de cendres, et avec une soif toute nouvelle.

Non-Vie

Malgré son don d’adaptation, Tardieu mis longtemps à être à l’aise avec sa condition de Vampire. Après avoir succombé à sa première Frénésie au cœur d’un village, il se résolut à la solitude, et passa plus de 10 ans dans une condition quasi-animale, à arpenter la savane africaine. Un soir, cependant, alors que, plus par curiosité que poussé par la faim, il s’approchait d’une villa, quelle ne fut pas sa surprise d’y découvrir, pestant contre l’humanité entière, Sigismond Dariliard, Toréador en exil le plus loin possible de Paris, suite à une légère indélicatesse commise à l’encontre de Villon (plus exactement la diablerie d’une de ses petites-infantes). Ce dernier, trop heureux d’avoir « une compagnie civilisée » lui raconta sa vision de la capitale, donnant pour la première fois au Gangrel l’envie de visiter le vieux monde. Arrivant sur Paris juste après la seconde guerre mondiale, et mettant à profit son fabuleux don d’adaptation, il ne tarda pas à se voir offrir le poste d’Archonte Gangrel (dont aucun autre membre du clan ne voulait de toute façon).

Depuis, Jacques mène une non-vie plutôt agréable à tenter de donner au clan Gangrel un quelconque poids sur Paris ce qui ne semble pas porter le moins du monde ses fruits, et d’accroître son pouvoir personnel (il collectionne en ville les titres comme il collectionnait les trophées en Afrique). Auparavant très humain, Tardieu commence cependant à se désintéresser de plus en plus de son humanité et ne souscrit au plan de Pierre Monin que parce qu’il y voit un moyen de garder son statut malgré le retrait de son clan de la Camarilla. Qui plus est, il n’a jamais révélé au Prince la localisation de Sigismond mais n’éprouverait que peu de remords à trahir son ami, après tout, les forts s’adaptent…

Caractéristiques

  • Clan : Gangrel
  • Sire : Obakar
  • Nature : Visionnaire
  • Attitude : Architecte
  • Génération : 9e
  • Etreinte : 1927 (né en 1898)
  • Age Apparent : la trentaine
  • Physique : Force 2, Dextérité 2, Endurance 3
  • Social : Charisme 4, Manipulation 4, Apparence 3
  • Mental : Perception 3, Intelligence 4, Astuce 4
  • Talents : Vigilance 3, Bagarre 2, Esquive 2, Subterfuge 3, Empathie 3
  • Compétences : Animaux 4, pilotage 2, Etiquette 3, Arme à Feu 3, Furtivité 2, Survie 4
  • Connaissances : Finances 4, Linguistiques 2, droit 3, Connaissances des Garous 2, Occultisme 1
  • Disciplines : Animalisme 5, Protéisme 1, Endurance 3, Présence 4, Domination 2
  • Historiques : Alliés 5, Statut 3, Influence 3, Ressources 5, Contacts 5, Servants 4
  • Vertus : Conscience 4, Maîtrise de soi 4, Courage 3
  • Humanité : 6 (et en chute)
  • Volonté : 7

Notes

Les caractéristiques animales jusque là exprimées par Jacques sont celles d’un guépard et il semble probable que ses prochaines transformations poursuivent dans cette voie. Si la conscience et la maîtrise de soi du Gangrel sont encore très hautes, tout porte à croire qu’elles chuteront de façon drastique dans un laps de temps très court.

Image

Jacques est un bel homme, au teint hâlé, qui semble aussi bien à l’aise en tenue de soirée qu'en équipement d’explorateur. Il porte la plupart du temps des lunettes noires pour cacher ses yeux de félins, et sa chevelure se finit au bas du dos en une crinière de guépard.

Conseil d’interprétation

Réagissez à un individu en prenant les mêmes tics et la même manière de parler que lui. Votre sujet de conversation favori est l’adéquation, de plus en plus visible selon vous, entre la ville et le milieu sauvage. En cas de problème, faîtes deux pas en arrière et laissez apparaître les quelques animaux sauvages qui ne manquaient pas de vous suivre.

Havre

Un immeuble de bureaux à côté du Zoo de Vincennes ;

Secrets

C

Influence

L’influence de Tardieu est vacillante depuis le retrait de son clan de la Camarilla. Cependant le fait qu’il soit bien introduit dans pratiquement tous les milieux vampiriques parisiens (et ses liens avec les membres de son clan restés dans les anciennes colonies) lui ont permis de conserver pour l’instant son prestige intact. Dans le milieu humain, il contrôle plus ou moins, les différents Zoos et parcs de la région parisienne dont il est actionnaire. C’est également une figure reconnue dans le milieu financier.

Préoccupations actuelles

Jacques sait que ce n’est qu’une question de temps avant qu’une instance quelconque de la Camarilla ne tente de lui retirer son poste d’Archon (après tout son clan est désormais indépendant). Il tente donc de réunir des alliés au sein de la Cour en prévision de ce jour. C’est également un collectionneur fanatique de toutes informations ou légendes ayant trait aux Vampires africains. Il est particulièrement intéressé en ce moment par une lignée du nom de Laibon dont il a entendu parler dans différents récits de voyages Gangrels.