Benoît

De Paris by Night
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
modifier Les clans
Camarilla :
Les Toréadors - Les Ventrues - Les Brujahs - Les Caïtiffs - Les Malkaviens - Les Nosferatus - Les Tremeres - Les Gangrels
Indépendants :
Les Gargouilles - Les Giovanni - Les Ravnos - Les Salubri - Les Assamites - Les Suivants de Seth
Sabbat :
Les Lasombras - Les Tzimisce
Benoît
[[Image:|200px]]
Sire Jacques Tardieu
Clan Gangrel
Génération 10
Statut 1
Secrets C
Surnom
Faiblesse
Secte Camarilla
Nature Autocrate
Attitude Rebelle
Année d'étreinte 1994
Année de naissance 1974
Âge apparent la vingtaine

Vertus

Conscience
Maîtrise de soi
Courage
Humanité
Volonté
Disciplines

Discipline de clan Animalisme
Discipline de clan Endurance
Discipline de clan Métamorphose

Vie Mortelle

La famille de Benoît Cyprès est une famille qui a plus ou moins réussi. Il naquit dans la banlieue mais la montée de la violence et la réussite professionnelle du père, fit déménager sa famille à Paris. Benoît a tôt fait de s’intéressé beaucoup à l’histoire et entrepris des études en ce sens, il développa a son adolescence un gout prononcé pour l'histoire, la politique et la littérature .

Durant son adolescence il constata la montée de la violence dans sa banlieue natale et devint ce que l’on pourra qualifier de patriote modéré, une haine sans limite envers les « fachos » mais également envers les «rouges» et les délinquants des banlieues.

Il se fit un devoir de mettre ses études à profit pour faire des recherches sur l’Afrique et dénoncer les mensonges de l’extrême gauche tout en dénonçant le radicalisme de l’extrême droite.

En préparant une thèse sur les bienfaits de la colonisation, il rencontra quelques historiens assez mal vus et fit ses premier pas dans le militantisme politique.


Étreinte

Durant ses recherches pour sa thèse, il fini pas rentrer en contact avec un mystérieux interlocuteur, qui en savait énormément sur la colonisation, Benoît senti une réticence mais insista pour rencontrer cette source. Ils prirent rendez-vous dans un bar. Il rencontra alors son contact qui se présenta simplement sous le nom de Jacques et prétendait descendre d’un colon du Congo.

Cette rencontre marqua profondément Benoît, ils discutèrent pendant des heures. Benoît était surpris de la richesse des détails que Jacques pouvait lui donné sur cette époque.

Tandis que Jacques était heureux de rencontrer ce jeune homme qui étudiait cette période sans tomber dans la caricature anticolonialiste (Il avait l’impression que l’on allait parler du colon qu’il avait été et non pas des vulgaires pillards que certains ont pu être). Ils convinrent de se revoir mais cette fois Jacques l’invita chez lui.

Non-Vie

Benoît fut enchanté par sa nouvelle condition et devint un Gangrel assez atypique, il s'intéressa beaucoup à la politique vampirique au point d'être parfois surnommé « Le Gangrel qui se prend pour un Ventrue ». N'ayant jamais eu de relation amoureuse pendant sa vie mortelle il se mit rapidement en tête de tout faire pour obtenir le droit d’étreindre une infante et devint ouvertement un serviteur zélé du Prince, aidant son Sire et les archontes dès que l'occasion se présentait et se faisant même quelques alliés parmi les Toréadors et les Ventrues Libéraux. La seule ombre au tableau était Enzaïme l'autre infant de Jacques Tardieu, l'exact opposé de Benoît qui représentait tout ce qu'il méprisait. En 1998 quand les Gangrels quittèrent la Camarilla, il choisi ,comme son sire, de ne pas les suivre, il espérait même que son sire deviendrait le nouveau Primogène et que le Prince leur permettrait d'etreindre de nouveaux vampires afin de recréer un clan Gangrel Parisien fidèle à la Camarilla.

Quelques années plus tard une énième dispute éclata avec Enzaïme ce dernier indiquant que l’étreinte de Benoit n’était qu'une vaine tentative de le rendre jaloux afin qu'il retourne dans les bras de Tardieu. Il n'en fallut pas plus pour déclencher la frénésie de Benoît en plein Elyseum. Suite à cette humiliation bon nombre de ses alliés lui tournèrent le dos et il comprit que la totalité de ses projets étaient compromis.

Rongé par la honte, il retourna vers sa banlieue natale et se rapprocha des autres membres de son clan jusqu'à intégrer la coterie des Chants Sauvages. Mais Benoit savait bien que ses nouveaux compagnons se méfiaient de lui et pour cause, le temps passait mais son mépris vis à vis des Anarchs était intact bien que dissimulé, il décida donc de devenir un agent double.

Officiellement il gère les relation entre la coterie et les membres de la Camarilla, officieusement il espionne les Chants Sauvages et les Anarchs pour le compte de Armand de la Tour dans l'attente de retrouver sa place dans sur la scène politique de la Camarilla Parisienne.


Caractéristiques

  • Clan : Gangrel
  • Sire : Jacques Tardieu
  • Nature= Autocrate
  • attitude= Rebelle
  • Génération : 10ème
  • Etreinte : 1994 (né en 1974)
  • Age apparent : la vingtaine
  • Physique :
  • Social :
  • Mental :
  • Talents :
  • Compétences :
  • Connaissances :
  • Disciplines :
  • Historique :
  • Vertus :
  • Humanité :
  • Volonté :

Image

Un homme jeune au teint pâle, cheveux sombres coupés courts portant des vêtements lui donnant un look de fan de musique métal, dans lesquels il n'a pas l'air très à l'aise (son déguisement d'Anarch). Son visage est encadré de longs poils qui lui descendent le long des joues pour se terminer en favorites à la manière d'un lynx et ses oreilles sont légèrement décollées et ornées d'une touffe de poiles noirs. Des petites taches noirs parsèment sa gorge et le dessous de son menton et il dispose de coussinets au bouts des ses doigts et aux paumes de ses mains. Pour toutes ses raisons, son accoutrement comporte toujours, un bonnet, un foulard et des gants.


Note

Il sait qu'il joue un jeu extrêmement dangereux, et que ses nouveaux compagnons n’hésiteront pas à le brûler vif si ils se rendent compte de sa véritable loyauté. Il rêve de voir Enzaïme détruit et malgré sa rancœur, il tente de garder des relations cordiales avec son Sire (qui n'est pas au courant de son double jeu) par nostalgie et par nécessité pour maintenir sa couverture. Sa seule distraction pour échapper à sa situation stressante est de continuer ses recherches de la mortelle parfaite à étreindre, vu sa situation il n'obtiendra pas l'autorisation Princière de si tôt alors il se concentre sur des mortelles à peine sortie de l'enfance.


Conseil d'interprétation

Vous surjouez votre rôle d'Anarch pour cacher votre immense frustration, vous vous considérez comme un soldat du Prince obligé de se cacher parmi la racaille. Vous crachez sur la Camarilla en public mais vous devenez très amicale avec ses membres quand aucun Anarch ne regarde.


Havre

Secrets

C


Influence

Il jouit secrètement de la protection du Prévôt Armand de la Tour et dans une moindre mesure de Jacques Tardieu.


Préoccupations actuelles

Ne pas se faire prendre, provoquer la mort d'Enzaïme et ,un jour, être à nouveau respecté par la Cour du Prince